Chargement.
Attendez s'il vous plaît

menu

Langue

Le cadre stratégique de l'Agence

Cadre stratégique de l'Agence

L'Agence se fonde sur les réalisations au cours des dernières décennies du fonds égyptien pour la coopération technique avec l'Afrique et le fonds égyptien de coopération technique avec le Commonwealth. Elle vise également, à développer des moyens innovants pour communiquer avec les partenaires locaux et internationaux, afin d'ouvrir de nouveaux horizons de coopération servant la politique étrangère de l'Egypte, et soutenir les efforts de développement des pays africains et islamiques. Le travail de l'AEPD est basé sur les principes et les objectifs stratégiques suivants:

• Le renforcement de la coopération Sud-Sud comme un moyen clé de soutien aux pays en développement, à leur demande et sur la base du respect de souveraineté nationale, l'inconditionnalité, la non-ingérence dans les affaires intérieures ; ainsi que la réalisation des intérêts mutuels.

• Soutenir l'intégration économique entre l'Egypte et les pays africains, sur la base des résultats du Sommet tripartite des trois blocs économiques africains (COMESA, SADC et CAE) que l'Egypte avait accueilli le 10 Juin 2015, et considéré comme une étape importante dans la mise en place d'une zone de libre-échange tripartite englobant 26 pays, avec une population de 632 millions de personnes et un PIB global de 1,3 billion de dollars. Pour atteindre cet objectif, l'AEPD promouvoit les investissements dans les pays africains, soutient le secteur privé égyptien dans l'intensification de ses activités dans le continent en facilitant ses contacts avec les responsables, en aidant au lancement de ses opérations, en fournissant les informations nécessaires, et en organisant des tournées de promotion dans le continent.

• Aider les pays africains et islamiques à atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement, encore non achevés. L'AEPD est également déterminée à soutenir les efforts de mise en œuvre du programme de développement durable pour 2030, adopté au sommet des Nations Unies au chapitre de l'Agenda du développement post-2015 (New York, septembre 2015), y compris les objectifs de développement durable, en particulier ceux relatifs à l'éradication de la pauvreté et de la faim, la santé, l'éducation, l'autonomisation des femmes, la promotion de la croissance économique, la création de communautés pacifiques et inclusives, et la stimulation du partenariat mondial pour le développement durable.

• L'établissement de partenariats innovateurs au niveau international et national pour l'échange des connaissances, de l'expertise et de la technologie moderne, et mobiliser des fonds supplémentaires issues de sources traditionnelles et non traditionnelles, pour permettre à l'AEPD d'élargir ses programmes.